Zone Franche EAU

L'économie des Émirats Arabes Unis est clairement divisée en deux secteurs: le secteur "onshore", qui est dominé par les intérêts commerciaux locaux et restreint la propriété étrangère, et le secteur "offshore", qui se compose d'un certain nombre de zones franches.

Bien qu'il n'y ait pas de taxes à terre ou à l'étranger, la propriété étrangère à 100 % et les privilèges douaniers font des zones franches des endroits très favorables aux opérations internationales au Moyen-Orient.

Il existe toutefois plusieurs limites à l'exploitation d'une entreprise dans une zone franche. Il s'agit notamment de l'incapacité de négocier directement avec le marché des Émirats Arabes Unis, sauf par l'intermédiaire de distributeurs locaux. Un droit de douane de 5% est appliqué à ces entreprises locales. Bien que toutes les zones franches offrent plusieurs avantages unificateurs, elles ne sont pas toutes identiques en ce qui concerne l'infrastructure et les installations offertes. Les règles et règlements de la zone franche peuvent également être sujets à changement.

Malgré ces limitations, les zones franches des EAU offrent plusieurs avantages, notamment:

  • Propriété 100% étrangère;
  • Pas d'impôt sur les sociétés pendant 50 ans, renouvelable pour 50 ans supplémentaires;
  • Liberté totale de rapatrier le capital et les profits;
  • Pas d'impôt sur le revenu;
  • Exonération totale des droits à l'importation et à l'exportation;
  • Aucune restriction monétaire;
  • Pas ou peu de formalités administratives;
  • Transposition plus rapide;
  • Peu ou pas de restrictions en matière de recrutement de main-d'œuvre;
  • Inspection douanière sur place;
  • Une infrastructure de pointe.

Chez Émirats Zone, nous aidons nos clients à déterminer si le fait de travailler dans une zone franche convient à leur entreprise et nous les aidons à déterminer l'emplacement le mieux adapté à leurs besoins.